LE CARREAU DU TEMPLE D'AVANT LA REVOLUTION

 
AU XII SIECLE

Construit au XII siècle pour les templiers qui pratiquaient le droit d'asile, l'enclos du temple  et la Tour du temple abritait déjà des marchands.
Mais c'est juste après la guerre de Cent ans qu'il connut une véritable prospérité : des maisons, des hôtels, des boutiques s'élevèrent en ce lieu. Il y a quelque raison à cela : c'était un lieu de franchise.
C'est-à-dire que les habitants étaient exonérés de certains impôts. Le commerce et l'industrie étaient libres sur ce territoire et ne connaissaient pas les restrictions que des corporations et les confréries appliquaient avec une rigueur implacable aux autres parisiens.


la tour du temple

Reproduction de la Tour du temple
maquette de la rotonde

Maquette de l'enclos du temple :
Tour du temple et rotonde


Le Temple, la Commanderie de St Jean de Latran, l'enclos des Quinze Vingt et bien d'autres endroits constituaient donc de petites enceintes privilégiées ouvertes en franchise aux artisans qui pouvaient y travailler et y commercer librement.

 
plan rotonde
 
Plan à l'angle de la rue Dupetit Thouars et Gabriel Vicaire
 


A LA REVOLUTION

En 1781, une rotonde fut construite par
Perrard de Montreuil, édifice circulaire formant à l'extérieur une sorte de cloître ou une galerie de quarante quatre arcades. Sous ces arcades pendaient pêle-mêle les oripeaux, les vestes de hussards, les habits pailletés du carnaval, les tuniques de garde national, les habits rouges galonnés, les costumes les plus étranges, les "pelures" les plus hétéroclites.
Jusqu'à la révolution, il servait de logement aux débiteurs récalcitrants retirés dans l'enclos du temple. Dans ces derniers temps, il semblait habité par la descendance fripière de ces honorables réfugiés.


 
 
La rotonde de Perrard de Montreuil


On évaluait à plus de mille les habitants de ce triste phalanstère. Cette rotonde était la demeure des bausses, ou gros bonnets du bazar, lesquels abusaient, dit-on, de leurs capitaux pour tyranniser le marché et faire la hausse ou la baisse sur la bourse aux "effets fripés".
 



 
Quant à la Tour du temple ou Donjon du temple, elle devint célèbre par ses illustres occupants !
 
plaque tour
Chapitre suivant : Le carreau après la révolution    
 
                                                                                         Suivant > > > > >
 






 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site