Le carreau des années 70
 

En reprenant l'historique du carreau du temple, on s'aperçoit que des projets de démolition et autres rénovations, il y en a eu au cours des années, au grè des priorités des l'époques voire des intérêts des décideurs.

1976 n'échappe pas à la règle, ou plutôt 1974 un nouveau projet voit le jour. Rasé le carreau pour faire des locaux municipaux, terrains de sports, locaux pour la voirie et autres parkings.

Les commerçants expulsés provisoirement (en principe !) se retrouveraient dans des halls couverts, sorte de maison rectangle en parpains, construits tout le long de la rue dupetit thouars voire sur le parking le long du square du temple, rue Perrée. Témoins du projet, les jardinières de la rue dupetit thouars en sont les vestiges.

Le syndicat des marchands du carreau du temple, sorte de GIE avant l'heure, avait pour vocation première de représenter les commerçants auprès de l'adminitration. Après de multiples réunions et assemblées, les marchands comprirent que ce qui seraient provisoire risquait de durée longtemps, que le marché sans ce bâtiment n'aurait plus le même attrait et que les "logements" provisoires sonneraient la mort du marché.

 
Voici des extraits d'un reportage réalisé en 1976
par Frédéric de Gravelaine
pour le journal l'Unité

 
.
 
l`unité
 
carreau 76
Le carreau du temple de 1976 : la vespasienne en bas à gauche disparue en 1980


article 76 1


 
marchand 76 1      marchands 76 2
 

article 76 2


marchands 76 3
Le porté de miroir : une tradition de longue date


article 76 3

 
 
plaque sos En 1974, le carreau du temple fut menacé de destruction. Le Syndicat, soutenu par les associations de sauvegarde et une partie des médias, fît face et obtint l'annulation du projet.
 
 
En 1977, le carreau fut sauvé in extremis par M Jacques Chirac, maire de Paris, qui s'engagea à ce qu'il soit rénové et conserve sa vocation commerciale.

 
Enfin, en septembre 1981, M Jacques Lang, ministre de la culture, le classa monument historique : le carreau était sauvé...
 

CHAPITRE SUIVANT : LE CARREAU DES ANNEES 80  
 
< < < < < Précédent                                                         Suivant > > > > >
 



Dimanche 3 Mars 2013

Claire
Commentaire :

J'ai bien connu les années 70 au carreau, l'ambiance était festive. A la fin du marché les vendeurs rangeaient tout dans leur grand panier en osier , on entendait roulé ces chariots et tous se réunissaient au café du coin Une époque et de vieux souvenirs. Dommage que tout soit terminé le quartier était vivant à cet époque, maintenant il est devenue triste plus aucun commerçant qui donnaient de la joie. J'ai vécu dans ce beau quartier Le MARAIS




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site