LE CARREAU DES ANNEES 90
 
Après être parti, je suis toujours revenu et gardé un oeil bienveillant sur ce quartier. D'abord parce que ma mère y vivait et y a vécu 60 ans ! Elle en avait vu des transformations. Puis pour retrouver mes amis du carreau, ma seconde famille. 
Mais d'années en années, je voyais partir chaque commerçant l'un après l'autre sans être remplacé. Les derniers à rester sont ici :

 
 

Puis le bâtiment fut de nouveau désossé et c'est avec une grande nostalgie que je voyais s'envoler ces murs qui avaient tant à me raconter.
 
 



Je n'entendrais plus résonner les sabots des vendeuses, les roues en fer des paniers, les cris d'altercations commerciales, les railleries entre amis, non je ne les entendrais plus... qu'au fond de mon coeur.

 
MAIS UNE AUTRE HISTOIRE S'ECRIRA...
 
 
 






 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site